vintners hero image

Portrait de Producteur - 18 janvier 2022

Honorer l'héritage de la famille Muhr

Dorli Muhr à érigé le minuscule domaine viticole de sa grand mère en producteur de référence en Autriche

Written by

Aleks Zecevic

Lorsque Katharina Muhr a reçu 0,17 hectare (0,42 acres) de vignes en 1918, personne n'aurait même imaginé que son nom de famille ornerait les bouteilles de l'un des meilleurs producteurs de Blaufränkisch cent ans plus tard. Ces vingt dernières années, sa petite-fille, Dorli Muhr, a restauré les anciennes vignes et a progressivement agrandi le vignoble familial à 12 hectares (30 acres) pour élaborer des vins qui jouiraient d'une grande réputation.

Avant cela, pendant environ 60 ans, la petite parcelle de Katharina Muhr a fourni le lien émotionnel de la famille Muhr au le village de Prellenkirchen, situé dans la région viticole autrichienne de Carnuntum. Chaque vendange réunissait famille et amis. Non disponible dans le commerce, le vin des minuscules parcelles remplissait juste quatre petits fûts et servait aux invités ravis lors des fêtes de grand-mère Muhr.

Sans soins et replantation appropriés, les vieilles vignes ont fini par mourir et ont été par conséquent déracinées, laissant la terre nue derrière. Ayant grandi avec les histoires des fêtes du vignoble et de la cave de sa grand-mère, Dorli Muhr était déterminée à revitaliser la terre héritée une fois qu'elle aurait le temps et les moyens de le faire.

Dorli a découvert son enthousiasme pour le vin pendant ses études universitaires alors qu'elle étudiait pour devenir interprète, se concentrant sur le français et l'espagnol. Après ses études, en 1991, elle fonde une agence de marketing et de relations publiques spécialisée dans le vin, les produits gastronomiques et la gastronomie. Elle a appelé sa société Wine & Partners.

Son enthousiasme pour le vin s'est transformé en désir d'avoir ses propres vignes et l'a amenée à replanter les 0,17 hectare de terres en jachère héritées de sa grand-mère. En 1995, elle a redémarré la viticulture dans la petite parcelle située sur la montagne du Spitzerberg, à l'extrême Est du Carnuntum. Elle a immédiatement réalisé le potentiel de ce site et a eu la vision d'élargir ses avoirs.

En 2002, avec Dirk van der Niepoort, son mari d'alors et producteur portugais renommé, Dorli a commencé à produire du vin et a officiellement redonné le nom de famille Muhr à Prellenkirchen. Le couple a fondé une cave sous le nom de Weingut Muhr-van der Niepoort. Le domaine s'agrandira chaque année, tant au niveau de la taille du domaine et de la production, que de la qualité. Une décennie plus tard, le couple s'est séparé et en 2019, ils ont également conclu leur relation d'affaires; Dorli reprenant les parts de son ancien mari et prenant le contrôle total du domaine. Elle a également renommé la cave en Weingut Dorli Muhr. Simultanément, elle achète une vieille battisse à Prellenkirchen et y déplace la production. Aujourd'hui, elle possède 7 hectares (17 acres) et loue encore 5 hectares (12 acres).

La production de Dorli se concentre sur le terroir unique du Spitzerberg. Les steppes rocheuses, les prairies sèches et semi-sèches et les forêts caractérisent ce qui est l'une des plus grandes réserves naturelles d'Autriche. C'était un récif océanique il y a des millions d'années, et c'est la raison pour laquelle les pentes abruptes du Spitzerberg se composent d'une épaisse couche de calcaire en combinaison avec de la dolomie et une fine couche d'humus. ILe Spitzerberg est également la jonction entre les Alpes (Leitha Range) et les Petites Carpates (Hundsheimer Hills), ce qui l'expose à des courants d'air chaud montant vers le Nord. Les vents forts, l'exposition et les températures élevées sur le Spitzerberg, qui, combinés à la composition du sol, créent un environnement très sec.

Pour la viticulture, la sécheresse est à la fois une bénédiction et un défi. Pas d'humidité signifie pas de danger de maladies fongiques pour la vigne. Cependant, la vigne subit un stress hydrique au point que sa survie est remise en cause. Mais ceux qui survivent deviennent très résistants. Ces conditions extrêmes contribuent à la réduction naturelle du rendement, ce qui produit en retour des vins aux arômes merveilleux, à la texture filigrane et à l'acidité vive.

Tous les sites du Spitzerberg ne sont pas identiques. Plus vous montez, moins le sol est fertile. Au pied des collines, plus de terre s'est accumulée au fil du temps, permettant une meilleure rétention de l'eau. Ici, la viticulture est plus facile que dans les parties hautes. Pour représenter ces différences, Dorli récolte et vinifie ses raisins des parties inférieure et supérieure séparément.

80 % des vignobles de Dorli Muhr sont plantés de Blaufränkisch, le cépage traditionnel du Spitzerberg. Le Blaufränkisch produit ici des vins distinctifs, bien différents de ceux que l'on trouve dans le Burgenland. Ils sont plus légers, mais concentrés et très aromatiques. Aujourd'hui, ou plus précisément avec le millésime 2019, Dorli produit un "village" et cinq parcellaires différents entièrement élaborés à partir de Blaufränkisch.

Les 20% restants du vignoble sont plantés de Syrah, Merlot et Grüner Veltliner. Chacune de ces variétés est mise en bouteille seule. De plus, la Syrah est également utilisée dans un mélange régional appelé simplement Carnuntum. Les vins de Dorli varient en prix et en qualité, mais même au bas de la pyramide, l'artisanat du bon vin se fait sentir.

Tous les vignobles du domaine sont cultivés selon les principes de l'agriculture biologique. Le domaine est certifié BIO depuis 2018. Les vendanges à la main sont très minutieusesp our préserver le terroir et le travail acharné de la vigne. Dorli vise la finesse et la fraîcheur dans ses vins, seule la cueillette à la main est autorisée et la sélection des raisins est stricte, interdisant à toute baie trop mûre de se retrouver dans les vins.

La macération et la fermentation se déroulent principalement en cuves ouvertes, comme au temps de grand-mère Katharine. De cette façon, chaque parcelle peut être fermentée indépendamment. La fermentation se fait sans ensemencement, en s'appuyant uniquement sur des levures indigènes. Ainsi, elle se passe lentement, en extrayant doucement la couleur, les tanins et les composés phénoliques des raisins. Au moins un quart de chaque fût est constitué de fermentation en grappe entière, qui est soit fermentée avec les baies éraflées, soit foulée au pied comme autrefois. L'ajout de la raffle donne un supplément de fraîcheur aux vins.

Les vins vieillissent ensuite pendant une vingtaine de mois en fûts de bois. On s'efforce consciencieusement d'éviter les barriques ou le bois neuf. Au lieu de cela, les vins mûrissent dans de vieux fûts de chêne ou d'acacia. Les vins reçoivent une dose de soufre mais sont mis en bouteille sans collage ni filtration. Il en résulte des vins pleins d'élégance qui reflètent le terroir du Spitzerberg et cette partie de Carnuntum. Ils ont suscité de nombreux éloges, et le Blaufränkisch de Dorli Muhr du Spitzerberg est le rouge autrichien le mieux noté chez Wine Spectator à ce jour.

More Stories

newsletter image

Intéressé?

Nous sommes actuellement en alpha privé. Abonnez-vous ci-dessous pour recevoir une invitation à l'avenir.

iphone photo

Stories


2022 ©Vintners. All rights reserved